En bref

10/04/2015

CCVG EN STAND BY

Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission", disait Clemenceau. En 1963, le général de Gaulle jugeait que l'essentiel "ce n'est pas ce que pensent le comité Gustave, le comité Théodule ou le comité Hippolyte", mais ce qui est "utile au peuple français". Le syndrome du comité Théodule guette le conseil de la communauté des communes de la vallée du Gapeau".

 

Son président a désormais pris comme règle de fonctionnement de donner du temps au temps, de réfléchir plus longuement sur les projets bref de donner plus de poids à son indécision. A ne pas être dans l’action, dans le combat et la détermination, la communauté des communes  y perdra son âme. A la veille des grands chamboulements de la réforme territoriale, notre communauté des communes se place en position de faiblesse.

Et par la même le budget en préparation et proposé au débat est-il sans ambition et sans envergure de quoi provoquer un jour une véritable O.P.A d’une métropole voisine ou d’une région dont on sait d’ores et déjà qu’elle sera puissante et avide de pouvoirs.

Voilà les résultats des petits arrangements entre amis de la CCVG qui a donné naissance à un bureau de transition ne correspondant en rien à la réalité de cette structure éminemment politique qui se voit réduite à une chambre d’enregistrement et de gestion administrative au jour le jour. Nos villes ne méritaient pas cela.

9/10/2014

Les «off» du conseil municipal : L’Europe dans l’impasse !

 

Avec la création d’une nouvelle impasse dans notre ville (fort belle au demeurant), le conseil municipal a tenu à rendre un 2eme hommage à l’Europe en la baptisant impasse Robert Schumann du nom de l’un des 7 « pères fondateurs »* de l’union européenne. La ville avait déjà doté l’une de ses avenues du nom de Jean MONNET autre membre fondateur.

Votée à l’unanimité, cette décision n’est pas passée inaperçue sur les bancs de l’élu FN régis CHEVROT qui a relevé avec subtilité … « Que l’on passait, en guise d’hommage à l’Europe, d’une avenue à une impasse et qu’en signifiant que l’Europe est  dans l’impasse, notre 1er magistrat rejoignait les idées de son parti ».

 Belle envolée d’humour fort appréciée qui a quelque peu animé la noble assemblée.

Mise au point fut faite toute fois qu’il n’y avait là aucun lien de cause à effet, la politique reprend toujours ses droits.

 

(*)Ce surnom a été attribué à sept personnalités politiques qui ont joué un rôle fondateur en œuvrant à la mise en place de la CECA et de la CEE, institutions aux origines de l'actuelle Union européenne. Il s'agit de l'AllemandKonrad Adenauer, du Luxembourgeois Joseph Bech, du Néerlandais Johan Willem Beyen, de l'Italien Alcide de Gasperi, des Français Jean Monnet, Robert Schuman et du Belge Paul Henri Spaak.

9/10/2014

L’insoutenable légèreté de l’état.

11 000 000 000€ c’est la diminution progressive des concours financiers de l’état sur 2015-2017, soit 28 000 000 000€ de baisse cumulée décidée dans le cadre des 50 milliards d’euros du plan national d’économies.

Voilà nos collectivités locales bien mal loties et mises en difficulté par un Etat économiquement impuissant. Comment nos villes pourront elles faire face à une telle diminution de leurs ressources alors même que l’Etat, toujours lui transfert au local de plus en plus de charges lui incombant ? Comment nos villes pourront elles continuer d’assurer les investissements nécessaires à la vie de leurs concitoyens et résister  aux différentes augmentations de prix imposées par leurs prestataires et fournisseurs ? Aucune réponse, si ce n’est la tentation pour les uns et les autres d’augmenter l’imposition locale.

 

Ceci mettant en perspective la politique volontariste de notre 1er magistrat qui a décidé ne  pas augmenter le % de la part de la ville sur l’ensemble de l’impôt local lors de son 1er mandat et de renouveler cet engagement sur le second. Un effort de gestion considérable qui permet de continuer les investissements en cours malgré une conjoncture à nulle autre pareille.

 

CCVG RETARD A L'ALLUMAGE

LU SUR LE SITE DE LA COMMUNAUTE DES COMMUNES

LE 12/09/2014 :

 

"Suite aux élections communautaires qui se sont déroulées

le 14 avril 2014, les commissions de travail sont en cours d'élaboration. La Communauté de Communes mettra

ces informations en ligne dès connaissance."

 

Soit on a pas fait la commission au webmaster, soit c'est le mot travail qui bloque ... Dynamisme quand tu nous tiens !

 

REFORME TERRITORIALE :

 

La France

aura désormais

14 GRANDES REGIONS

le détail (sur le monde.fr)

 

PACA NE CHANGE PAS

 

2015 : Elections

régionales et cantonales

REPOUSSEES A L’AUTOMNE

 

2020 : Suppression des DEPARTEMENTS

 

 

EST-CE UNE REFORME TERRITORIALE

(HATIVE? SANS CONCERTATION?)

OU DE LA POLITIQUE POLITICIENNE ?

A VOIR ET A SUIVRE

car il faudra obligatoirement ratifier cette réforme territoriale qui nécessite des modifications constitutionnelles, donc un vote au PARLEMENT (ASSEMBLEE NATIONALE+SENAT) à la majorité des 3/5,

ce que la gauche n'a politiquement pas actuellement.

04 juin 2014

"LE SOUFFLE BLEU MARINE"

PAR Anne ROMANOFF

 

– Préparer un fond de tarte économique : garniture de chômage arrosée de réduction de pouvoir d'achat.

– Prendre une pincée de ras-le-bol, trois cuillères de démagogie, une bonne louche de populisme et un bouquet garni de scandales. Battre vigoureusement le mélange à feu vif en incorporant une mousse de patriotisme battue en neige. Ajouter des idées économiques d'extrême gauche et saupoudrer le tout de racisme light.

– Mettre de l'huile sur le feu, porter l'appareil à ébullition et laisser monter la température à 25%.

– Pour faire retomber le soufflé bleu marine, améliorer d'urgence la qualité de la cuisine politique.

03 juin 2014

RG NE S’AFFICHE PLUS

 

Alors que son site de campagne a été immédiatement fermé, il aura fallu attendre la semaine dernière pour voir enlevée l’enseigne de la permanence du candidat René Grisolle rue de la République. Elle prônait sur un local clos, vide, grille baissée ce qui en terme d’image et de communication politique n’est pas ce que l’on fait de mieux.

Simple oubli, révélatrice négligence, consolatrice nostalgie ou provocation seulement ?

La réponse ne m’appartient pas ….. Sauf que son maintien, gratuite suggestion, aurait pu être utile et économique pour de prochaines élections municipales !

 A propos, puisque nous parlons de communication et que nous ne sommes plus en campagne, je voudrais juste signaler au webmaster du site « j’aime Solliès-Pont c’est ma ville », qui n’a pas caché son soutien au candidat RG puisque le site a été créé pour ça, que depuis sa création il diffuse les programmes du cinéma RIO ……… de CLERMONT FERRAND.

Dans un souci d’information au consommateur, je lui suggère de rajouter au prix de la place indiqué celui du voyage. Qui a dit que cinéma et politique se ressemblaient ?

Ce qui est certain c’est que l’on peut faire des erreurs d’un côté comme de l’autre.

 

06 mai 2014

A LA SORTIE DU BOULODROME ... DEJA !

 

Cela n’aura échappé à personne Les travaux dans la rue de la liberté sont déjà bien avancés. Il s’agissait là d’une promesse de campagne de notre Maire :

 

« Continuer l’aménagement de notre commune :

La circulation

… Après avoir réalisé les grandes artères que sont l’avenue des palmiers, la rue de la République, les avenues de maréchaux et du 6éme RTS, le chemin Ste Christine, l’effort sera poursuivi selon un plan de circulation adapté :

-   En rénovant l’avenue de la Liberté par la suppression du virage dangereaux au niveau du batiment associatif dont la démolition a permis d’accéder à l’avenue des Aiguiers grâce à une parcelle acquise récemment par la commune... ».

 

C'est fait !

04 mai 2014

A LA SORTIE DE LA CCVG ... DEJA !

 

Premières éraflures dans la « belle » unanimité de la CCVG, comme aime à l’appeler son Président. En effet ce 30 avril, celui-ci, nouvellement élu, présentait « son » budget.

C’est à la sortie que les choses prenaient une drôle de tournure. Un premier conseiller communautaire précisant, en apparté, que s’il avait su il aurait voté pour « l’autre » candidat à la réunion précédente alors que deux autres gratifiaient nos représentants Sollies-pontois sur le parking de la CCVG d’un « courage les amis » qui en disait long sur leur ressenti.

Faisons les comptes, si l’on considère la représentativité en voix de ces conseillers communautaires, la majorité de la CCVG a déjà basculé, tout au moins dans les esprits …..

Il n’y a eu, ce jour là, ni l’art ni la manière, pas de choix politiques dans les lignes budgétaires si ce n’est une baisse systématique  évaluée à 6% appliquée administrativement à tous les postes ….. technocratie quand tu nous tiens !

Enfin, l'honneur est sauf puisque le budget a été voté ...