C'EST A DIRE : 4

 

CHAISES MUSICALES ET CHAISES VIDES DU CÔTE DES GROUPES MINORITAIRES


Dès le premier conseil municipal de cette nouvelle mandature, alors que les troupes  se comptent :

 

26 élus dans le groupe majoritaire sans étiquette

3 élus dans le groupe de gauche (écologiste et socialiste)

2 élus dans le groupe divers droite.

2 élus dans le groupe front national

 

L’on assiste à une première passe d’arme servie par M Jean Pierre LUQUAND qui annonce sa démission. Madame AUTRAN en faisant de même, C’est à M Jean Paul BOUTIER que revient désormais la tête de liste du groupe constitué également de Mme MANDON-BONHOMME  et M DAVIGNON. Voilà pour le côté musical des chaises avec dans ma partition une note de sympathie pour M LUQUAND dont le départ était sous-entendu mais assumé et pour son implication durant ses longues années d’action citoyenne et associative. Il ne m’appartient pas de commenter ici cette décision qui lui est personnelle et que je sais dure à prendre, mais rappelons-nous qu’un chef d’orchestre transmet la baguette mais n’oublie jamais la musique.

Côté chaises vides c’est au groupe divers droite qu’on le doit avec l’absence remarquée de ses deux représentants. C’est vrai! … On ne connaît pas toujours les tenants et les aboutissants mais il n’empêche que je me demande si les deux auraient été absents si la liste avait été élue et surtout comment se fait-il que M GRISOLLE ait été également absent au second conseil ? Aux dernières nouvelles on m’indique que M GRISOLLE jouerait la transparence ….

Quant à la liste de M CHEVROT, les deux élus occupaient bien leur « fauteuil » prêts à faire front.

Ce dernier confirmant, à l’occasion de son intervention, qu’il était bien là suivant des consignes nationales pour représenter les idées défendues par Marine LE PEN, ceci ne constituant pas à proprement parlé un scoop.

Côté majorité, vous l’aurez compris, pas d’absents avec un Maire, nouvellement réélu confiant de par son résultat aux élections, de par son mandat, son programme et   son équipe. Sa réponse aux interventions précédentes aura été empreinte de sérénité, tournée vers un avenir certes difficile sur le plan conjoncturel mais volontaire. Un Maire décidé d’aborder, après un premier mandat de combat, une deuxième mandature apaisée.

Quelle sera donc l’action des 3 groupes minoritaires ? Nous ne manquerons pas de la suivre sachant que à une lettre prés le mot opposition, à condition qu’elle ne manque pas d’ « air » pourrait s’écrire proposition …….

 

PhB (22/04/2014)