L'actualité commentée par le Sollies-Pontois

24/11/2019 - 19:30

ELECTIONS MUNICIPALES BRUITS DE CAMPAGNES (6)

Ticket Luquand et Bolla ?

La gauche unie, le retour.

Jean Pierre Luquand louait il y a quelques jours le retour de la gauche unie pour les municipales de Toulon. Il confirme en s'associant pour solliés-Pont à M. Bola, PC. (voir article précédent)

Toutefois il en modère la couleur en montrant ouvertement son glissement du parti socialiste mauribond vers Europe Ecologie Les Verts plus tendance. Outre le fait que la gauche n'a pas le monopole de l'écologie, je me répète, il faut bien avouer que cette union de la gauche est bien opportuniste et ponctuelle, il s'agit ni plus ni moins, ici comme à Toulon, d'essayer de ne pas se diviser pour obtenir les pourcentages nécessaires et grapiller quelques sièges. A ce jour pas de positionnement officiel si ce n'est une bannière d'EELV VAR avec en fond une cascade, celle de la Castille mais qui ressemble comme une goutte d'eau (voir plus) à notre cascade à nous, on fait dans le subliminal. Il n'y a là pas de quoi faire des vagues. Ou plutôt y voir le symbole des démissions en cascade du groupe de M Luquand (il en a fait partie) lors du précédent mandat.

note du sollies-pontois : Cette bannière facebook n'est en aucun cas la bannière des candidats aux municipales à Sollies-pont. Elle est toutefois suggestive de la part des verts. Ceci dit on connaît désormais la thématique de M Luquand : "un projet solidaire citoyen pour Sollies-Pont" dont nous joignons la bannière ci-dessous.

24/11/2019 - 17:45

ELECTIONS MUNICIPALES BRUITS DE CAMPAGNES (5)

A l'abordage du château

La voilà la banniére du candidat RN (lire FN). Elle est révélatrice de la seule motivation du candidat "le chateau". Marine a tranché, ce sera Royet, si si elle le connaît. Pour la majorité des sollies-pontois, c'est une découverte, si si, il est au conseil municipal. Sans vraiment avoir fait de propositions, tout comme son tract de campagne que nous commenterons et qui consiste à vous demander des idées. Un tract plus malin qu'on ne pense car chacune de ses questions guide le lecteur vers des thèmes contre lesquelles il va falloir se battre. Allez ! D'entrée il lance son année de naissance 1980, 39 ans, voilà qui va lui laisser le temps de se représenter aux futures élections et faire de celle çi un galop décés politique s'entend.

06/11/2019 - 12:45

ELECTIONS MUNICIPALES BRUITS DE CAMPAGNES (4)

 

Le fond et la forme

Alors que jour après jour, le docteur André Garron, Maire sortant, rencontre les citoyens dans leurs quartiers, réunion après réunion il leur présente son bilan et lève le voile sur son projet pour les 6 prochaines années. Tout au long de son mandat, il a mené une politique de concertation et de dialogue qu'il compte bien continuer à l'image de sa nouvelle campagne. Dont la thématique a été dévoilée sur sa page Facebook

30/10/2019 - 18:30

ELECTIONS MUNICIPALES BRUITS DE CAMPAGNES (3)

 

 

Gauche "unie" le retour

Le voici le voilà le premier tract pour les élections municipales issu de la gauche dans toute sa splendeur. Un tract en rouge et noir, pas vraiment bien imprimé, petits dessins rétro à l'appui, style vieux militants travaillant sur la roto  mutualisée.

Un tract qui ne mentionne pas une seule fois Solliès-Pont exception faite de l’adresse de la réunion de « constitution de la liste ». On y trouve les grands poncifs, version « union de la gauche » d’hier doutant de son avenir. Communistes, socialistes et écologistes s’y retrouvent, si toute fois l’écologie ne devait être que l’apanage de la gauche. Bref un tract éminemment politicien qui ne lève pas le voile sur une éventuelle ambition pour notre ville jamais citée.

… « Rassemblons-nous autour d’un projet progressiste pour une ville apaisée, solidaire, citoyenne et écologique tournée vers l’avenir ». … « Nous sommes profondément attachés à la démocratie » …. « Nous sommes des hommes et des femmes de gauche » … « Nous sommes des hommes et des femmes convaincus de l’urgence de la transition écologique … dans l’action locale »…. Pour ne citer que ces quelques phrases, les autres sont du même acabit.

Un tract qui ne change ni dans la forme ni dans les idées depuis des décennies. Maladresse ultime, on y trouve systématiquement l’homme devant la femme au détour des phrases.

Des phrases, quelque peu démagogiques, applicables  aux quelque 35500 communes de France et que l’on peut placer dans n’importe quel discours politique.

Et puis voici les premiers « nominés » avec une liste de signataires plaçant en tête les élus sortants de l’opposition. « Elles et il » auront  passé un mandat bien transparent qui n’aura pas laissé un impérissable souvenir si ce n’est les démissions des uns et des autres qui les précédaient en tête de liste. Une opposition sans proposition, sans ambition, usée avant même de se mettre au travail, battue d’avance à chacun des conseils municipaux.

Derrière, les nouveaux prétendants, avec en tête, le retour de Jean Pierre LUQUAND, placé malicieusement en tête de cette liste.

Allez …… Il y a là quelques personnes sympathiques et de bonne volonté, mais ça ne suffit pas pour prendre en main notre ville. On a le sentiment de retourner en arrière, à l’époque de la mandature socialiste de M.Autran…. Sympathique et de bonne volonté, disais-je, mais …….

Attendons donc d’avancer un peu plus dans la campagne pour en savoir plus sur le projet de cette équipe ….. Sur le retour au fond !

 

Premiers signataires : Sylvie MAESTRACCI, Gérard LACOURTE, Laure LAGIER, élu(e)s sortant(e)s d’opposition.

Jean-Pierre LUQUAND - Nathalie LETHINNIER – Alain BOLLA – Christiane VINCENTS – Claude CHAUFFAUX – Amaryllis CIMBRON – José FORNIELES – Albert DEGAETANO – Christine LYRAUD – Jacques PIETRI – Serge VINCENTS – Dominique VINAY-VUILLON – Claude BOUY – Jean Paul BOUTIER – Jean Louis LETHINNIER

02/11/2019 - 11:00

Var matin dans son édition datée du 02/11/2019 fait état de ce tract

30/10/2019 - 22:00

HOMMAGE A MARIE ASTOIN

 

"La grande Emission sur VAR AZUR"

où il était question de Marie Astoin. artiste peintre et de l'inauguration du parc qui porte son nom à Sollies-Pont.

Un beau regard sur l'artiste et sur notre ville que le sollies-pontois vous livre sans plus de commentaires.

 

 

 

VAR AZUR

28/10/2019 - 21:15

MAINTENANT OU JAMAIS

 

Nous y voilà, nous y sommes

précisément, il s'agit là d'un docu fiction d'actualité qui ne nécessite aucun commentaire

 

12/10/2019 - 18:00

ELECTIONS MUNICIPALES BRUITS DE CAMPAGNES (2)

 

Sollies-Pont le temps des pronostics

Il apparaît aujourd'hui que l'on ne se pousse pas au portillon pour la conquête de la mairie. Bien evidemment le Maire sortant André Garron fera êtat de son important bilan illustré ces jours par l'ouverture du parc à jeux et très prochainement de la salle des fêtes et autres réalisations immobilières. Puis ce sera la présentation de son 3eme mandat avec la nouvelle ZAC, l'ECO QUARTIER et la continuation de sa vision sur le long terme de notre ville, soucieux de son équilibre financier .

A gauche on se cherche. Ce sera probablement Alain Bolla (PCF) qui s'y collera. A droite, nous l'avons déjà évoqué le LR soutient le maire sortant donc pas de liste. Plus à droite encore, pour le RN la devise est simple, ce que Marine dit le RN fait...

On se souvient de Regis CHEVROT. Le leader actuel du RN local, n'a pas l'aura de son prédecesseur or il lui faut 32 collistiers.... . Voter RN dans le secret des isoloires est un fait, se présenter en est un autre.

René Grisolle nous l'avons évoqué, est, quant à lui, parti  sur Toucas, dont acte, il perd au passage l'investiture LR mais garde son soutien. Reste que ceux qui l'ont poussé aux dernières municipales à Sollies étudient l'opportunité d'une liste macronienne ! on ne rêve pas, ni à droite ni à gauche trés peu au coeur de notre ville.

EELV sera probablement présente, à n'en point douter cette liste devrait revoir apparaître Jean Pierre Luquand surfant sur la vague verte mais pas à sa tête croit-on savoir.

Alors, on peut bien imaginer que les sollies-pontois s'honoreront de constater l'incroyable transformation de leur ville et voter la confiance en leur Maire dès le premier tour. Seuls les Sollies-Pontois en décideront par leurs votes et les urnes de constater.

PhB

 

-oOo-

12/10/2019 - 16:00

TO BE OR NOT TO BE THAT IS THE QUESTION

 

Il y a ceux qui souhaiteraient donner du temps au temps, d’autres qui auraient tendance à confondre vitesse et précipitation. Il y a l’image et le son qui n’ont pas la même vitesse mais que l’on peut accorder. Il y a l’émetteur et le récepteur qui n’ont pas forcément la même perception des choses, Il y a ceux qui ne peuvent pas s’entendre ou ne pas s’écouter. Il y a ceux qui réfléchissent et d’autres pour lesquels c’est impossible ! Il y a l’émotion du passé, du présent mais aussi la crainte du futur. L’intemporel est du domaine du divin. Le temps joue souvent contre nous. L’actualité nous en donne la cruelle illustration.

 

En Ecosse la police nous joue du kilt ou double en arrêtant une inarrêtable victime, il y a les médias qui sur jouent cette information avec leurs titres à la une, il a ceux qui nous expliquent ce dénouement inespéré… Après 8 années le criminel du siècle dernier, enfin mis hors d’état de nuire. Et le peuple s’enflamme et les ventes de journaux explosent ……….. Alors que l’information n’est pas vérifiée. C’est seulement après que  la vérité va se dévoiler il y a erreur sur la personne :

« Ligonnes or not Ligonnes that was the question ».

Alors les médias après nous avoir expliqué l’inverse en font des tonnes pour nous faire comprendre leur erreur ou pas. Le poids des mots le choc de l’intox. On va pouvoir de nouveau en faire des tonnes pour expliquer l’inexplicable, ce que la déontologie journalistique interdit "normalement".

Jacques Chirac est mort (le Solliès-Pontois est le "dernier" à l’annoncer) les médias se sont précipités, ce que nous comprenons, mais au même moment une usine classée Seveso brûle, on ne connaît pas l’impact sur notre environnement et les médias relèguent cette information au deuxième plan, comme un simple marronnier. Dont acte. Sur place, aujourd'hui, les agriculteurs s’enflamment à leur tour, qu’attend-on pour remettre la production locale sur le marché ….. Question de temps, on ne fait qu’analyser pour éviter d’empoisonner les éventuels consommateurs. Le verdict du gouvernement tombe on va pouvoir utiliser ces produits Seulement voilà il faut un décret et l’administration ne le rédigera qu’après le week-end.

Allo Kafka, allo quoi !

. Il semblerait bien qu’en matière d’information ou de simple communication (l’une ne remplace pas l’autre) nous ayons encore bien des choses à apprendre: il y a le respect de l’interlocuteur, mais aussi le temps à accorder  à l’expression de la vérité, synthèse/antithèse et conclusion…. C’est sur ces trois mots que je termine ma construction juste à temps !

Je range mes maux pour ainsi dire!

PhB

-oOo-

25/09/2019 - 14:30

SOLLIES-PONT A SON PUMPTRACK

 

 

 

VAR AZUR

-oOo-

23/09/2019 - 22:00

LE PATRIMOINE, C'EST MAINTENANT

 

Il ne peut y avoir de vraies et belles journées du patrimoine dans une ville morte. Leur succès dépend de la fierté de ses habitants, de la réussite de son personnel politique en totale adéquation avec la population et du dynamisme de la cité et de son administration.

Comment réunir les habitants d’une ville autour de leur passé sans qu’ils soient fiers de leur présent ? Comment les amener à une vision de leur avenir sereine sans passer par un art de vie et une culture au présent. A la notion de patrimoine se joint à l’évidence l’idée de fierté. Solliès-Pont est entrée dans une nouvelle ère celle d’une vraie cohésion des solliès-pontois avec l’image de leur ville. Jamais celle-ci n’a été médiatisée comme ces derniers mois. Pour ou contre leur administration chacun reconnaît la profonde transformation de la ville. Croyants ou non croyants ils apprécient le dynamisme de leur paroisse. Amateurs d’art ou non ils sont impressionnés par les expositions qui se succèdent dans les salles du château. Nous nous laissons tous porter par les festivités qui animent le cœur de la cité au fil des saisons, par nos clubs sportifs et nos associations. Solliès-Pont est vivante et les solliès-pontois le prouvent chaque jour un peu plus, en s’investissant çà et là dans la vie de ce village devenu une ville.

Solliès-Pont est vivante, fière, battante, voilà son vrai patrimoine, ses habitants construisant l’édifice dont ils sont eux même les pierres. Enfin pour reprendre l’expression d’un ancien et médiatique ministre de la culture ……. Solliès-Pont ! Quelle belle ville !

PhB

-oOo-

21/09/2019 - 14:00

ELECTIONS MUNICIPALES BRUITS DE CAMPAGNES (1)

 

 

Et voilà les états majors des partis politiques fourbissent leurs armes, les candidats forment leurs équipes et paufinent leur programme ou en l'occurrence leur projet pour la ville qu'ils briguent.

 

Que sait-on pour Sollies-Pont ?

André Garron maire sortant a déjà fait acte de candidature, son objectif étant de terminer ce qu'il a commencé depuis 12 ans et dont on connaît l'ampleur. On en découvrira la suite avec son programme pour les 6 prochaines années.

 

Côté LR, le comité départemental s'est réuni pour désigner ses premières investitures et ses soutiens à des candidats dans 26 communes de moins de 30 000 habitants. La nouvelle est tombée ....... Le LR ne présentera pas de candidat à Sollies-Pont et soutiendra le Maire sortant. Joli geste !

A noter que Renè Grisolle, actuel conseiller d'opposition à Sollies-Pont se présentera sur Sollies-Toucas, soutenu par le LR.

 

le LR de préciser, par la voix de son Président départemental, que les têtes de liste ainsi investies constitueront  les listes qui leur paraîtront les plus rassembleuses mais qui ne porteront pas forcément l'étiquette LR

 

Reste à connaître les candidats du RN, de la gauche locale ou autres prétendants.

PhB

 

-oOo-

02/08/2019 - 21:30

INCENDIES LE DRAME ABSOLU !

 

 

 

Ce qui est terrible c'est de s'habituer , à toutes ces images d'incendies, distillées par les médias au fil des jours et presque de ne plus s'en émouvoir .... Simplement parce que ça se passe ailleurs, plus ou moins loin certe, mais ailleurs !

 

il y a ces trackers, avions bombardiers d'eau, que l'on voit passer et qui nous ont habitués au pire des "n'importe quoi" pour se battre contre les incendies.

Leurs  incroyables pilotes qui font tout ce que l'on ne doit pas faire en vol pour lutter contre ce qui est, pour la plus part du temps, l'illustration de la folie de quelques humains !

Oui on s'y habitue aussi ...

Et puis un jour, là, chez nous, c'est le drame absolu, le bien nommé bombardier d'eau se crash avec à son bord, un homme, qui en perd la vie, ce pilote de la sécurité civile, illustration du  courage au quotidien. S'entraînant  jour après jour pour éviter le risque fatal de son métier qui semble nous être révélé dans la plus grande des stupéfactions comme si cela ne devait pas être.

On dit que 2 suspects présumés ont été arrêtés, je plains le juge qui va devoir donner une sentance s'il est prouvé qu'ils sont coupables car à mes yeux notre arsenal judiciaire n'est pas à la hauteur d'un tel acte et de ses conséquences.

Demain, d'autres avions vont s'envoler, même mission, même combat. Demain des pilotes vont reprendre les commandes de leur appareil avec en tête la mort de leur collégue ! Eux ne s'y habitueront jamais. 

PhB

-oOo-

28/06/2019 - 14:00

ECOQUARTIER LES ALLEES DU CHATEAU

 

-oOo-