COMMERCE DE COEUR DE VILLE FATALITE OU CHOIX DE VIE

 

CHAPÎTRE 1

Il est un lieu commun qui laisse entendre que dans des villes de la même strate de population que la nôtre le commerce du cœur de ville ne marche pas. A qui la faute ? Est-ce réellement une fatalité ?

 

Côté commerçants 3 grands axes régissent leur fonctionnement : le produit qui se doit d’être de qualité, l’accueil assorti de la convivialité qui va bien et l’environnement autrement dit le décorum qu’ils offrent à leurs clients. Indéniablement le cœur de ville de Solliès-Pont est entrain de marquer des points. Nombre boutiques ont été refaites ou sont en cours de réfection, de nouveaux et jeunes commerçants se sont implantés ces derniers mois et continuent d’arriver. L’offre autour des métiers de bouche est pour le moins alléchante. Moult restaurants, boucherie, pâtisseries, boulangeries, primeurs, traiteurs ont de quoi satisfaire leur clientèle. Les métiers de service sont aussi présents, fleuristes, salons de coiffure, d’esthétique, chambres d’hôtes, plomberie, électricité, cités pêle-mêle avec les banques et autres professions libérales, tous avec une réelle compétence.

Côté ville, ces quelque dix dernières années ont vu notre centre se transformer, un apport de population qui va s’amplifiant avec des réalisations immobilières importantes. Une vie associative débordante de dynamisme. De nombreuses manifestations culturelles et festives permettant de favoriser la venue d’une clientèle extérieure. La voirie a été reconsidérée les places de parkings augmentées….. Bref la encore Solliès-Pont bénéficie de ce que l’on peut appeler « un alignement des planètes ».

J’aime pour ma part venir dans ce cœur de ville comme beaucoup. Mon parcours à pieds change souvent au grès des commerces où je me rends, j’aime à lire mon journal dans les bars et cafés du centre, souvent me restaurer dans quelques établissements, j’aime retrouver le parc et l’étang du château ou les rives du Gapeau, peu de villes peuvent se vanter d’un environnement d’aussi belle qualité

Alors! … Des commerçants irréprochables ! ….. Une ville devenue attirante ! …… une population qui aime son cœur de ville ! … c’est quoi le problème ?

PhB

(à suivre)