La Chandeleur

Fête de la Chandeleur

 

Fête de tradition catholique, la Chandeleur célèbre originellement la présentation de l'enfant Jésus Christ au Temple, précisément 40 jours après sa naissance. C'est en mémoire de cet événement, qu'à partir de 492 fut organisée une procession annuelle, au cours de laquelle étaient allumés des cierges bénis. La fête de la Chandeleur tire d'ailleurs son nom du latin festa candelarum (fête des chandelles).

C'est lors de l'une de ces processions qu'est né le traditionnel partage des crêpes chaque 2 février. Afin d'encourager et de récompenser les nombreux pèlerins venus jusqu'à Rome pour fêter la Chandeleur, le pape Gélase 1er leur distribua des crêpes (de crispus, ondulé en latin), appelées "oublies" en ce temps, donnant ainsi naissance à la célèbre tradition.

Dès lors, on retrouve toutes sortes de crêpes ou de galettes dans toutes les civilisations de l'Ancien et du Nouveau Monde... et oui, la gourmandise est universelle ! Qu'elles soient fines, épaisses, croustillantes, moelleuses, grandes ou petites, les crêpes savent séduire à travers tous les horizons !

L'analyse de l'expert : Gérard Mermet*

Pendant deux siècles, la vie des Français a été fondée sur un principe simple et apparemment indiscutable : la croissance économique favorise le progrès social et humain. Pourtant, dans le contexte actuel de menaces économiques et écologiques, cette relation ne paraît plus assurée. Aussi, beaucoup voudraient aujourd'hui arrêter le temps, revenir aux « fondamentaux ». Parmi eux, la capacité à vivre ensemble, c'est-à-dire en harmonie avec les autres, mais aussi avec la nature, personnage oublié des sociétés développées. D'où l'engouement croissant pour le foyer, le local, le terroir, l'authentique, le proche.

Les fêtes inscrites dans le calendrier sont autant de prétextes pour retrouver le lien social et naturel distendu, conjurer l'incertitude. Parmi elles, la Chandeleur a une vocation particulière. Mi-païenne (culte de l'ours de l'Antiquité au Moyen-Âge), mi-religieuse (officialisée par le pape Gélase 1er au Ve siècle), elle symbolise le désir actuel de partage et de fête. « L'apparition de la Chandeleur ne s'accomplit qu'en raison d'une sympathie complète et absolue entre les personnes qu'elle met en rapport », écrivait Charles Nodier, l'un des fondateurs du romantisme.

Mardi gras (13 février 2018)

Fête chrétienne, Mardi Gras se célèbre chaque année à une date différente calculée en fonction de celle de Pâques, elle-même dépendante de la lune. Elle se situe la veille du mercredi des Cendres, qui marque le début d'une période de carême de 40 jours. Avant ce petit mois et demi de privation, la tradition veut que tout le monde fasse la fête et mange ce qu'il aime : crêpes, gaufres, bugnes et autres gourmandises sont donc de mise !

 

*Sociologue, consultant, auteur de Francoscopie (éd. Larousse).

Source textes magazine avantages

illustrations photos google